La monnaie de nécessité

Introduction

Les monnaies de nécessité sont nées à la suite de crises (guerres,blocus,etc.). Elles furent éditées pour pallier au manque de numéraire afin de faciliter les transactions quotidiennes.

cliquer sur la pièce pour découvrir les pièces d'Evreux

On les trouve à toutes les époques, sous diverses appellations: monnaies de sièges, ou obsidionales (exemple: siège d'Anvers sous Napoléon I), monnaies de confiance (révolution française de 1789), bons et jetons des chambres de commerce (1914-1918).

Billet de 2 francs de la Chambre de commerce d'Elbeuf

Si on étudie la période comptemporaire de la première guerre mondiale on peut distinguer trois grandes catégories d'émissions, celles:

- des chambres de commerce

- des villes

- des industriels et négociants

Essai en laiton de la pièce de 10 centimes de la chambre de commerce d'Alger

Dans un premier temps, on utilisait comme support le papier ou le carton leur usure étant très rapide, on dû faire frapper des jetons métalliques, émission tolérée mais jamais autorisée par l'état.

10 centimes de Lille en carton

C'est ainsi que l'on trouve une grande diversité de ces jetons, de toutes formes, les métaux utilisés pour leur fabrication sont: l'aluminium, le fer, le zinc, le laiton, etc. Leur valeur faciale est le plus souvent libellée en francs ou centimes, mais aussi en kilo de pain, de charbon ou autre marchandise, ou pour un parcours de tramways .

De la grande ville au petit négociant, nombreux furent les émetteurs de ces pièces, véritables témoins d'une époque si proche, celle de la France de 1920, celle des départements, des cantons, des villes, de nos aieux.

quelques liens intéressants

http://www.necessites.com/

http://www.jetons-monnaie.net

http://membres.lycos.fr/hede/

http://www.ifrance.com/CNUMISNICE/necnicedouble1.htm

http://es.geocities.com/arhelo/

http://numisnecess.com

 

Retour à la page Numismatique